Google+

Dossier d'orientation :

Les universités

Les universités offrent à tous les étudiants une formation de qualité et pour un coût quasi nul. Cependant elle exige motivation et organisation pour contrer le manque d'encadrement dû aux promotions très chargées. Les étudiants pourront ainsi bénéficier d'une scolarité presque gratuite à condition de persévérance et d'une bonne dose de travail personnel.

Universités

Quel profil pour intégrer une université ?

Quelque soit le niveau d'un étudiant, s'il a obtenu son baccalauréat, il pourra être accepté dans une université. En effet, il n'y pas de sélection à l'entrée, le principe proposé est ainsi très démocratique, proposant à tout ce qui le souhaitent de suivre un enseignement supérieur. L'université apparaît donc comme une formation accessible et qui permet à chacun de poursuivre ses études. Cependant, il ne faut pas choisir la fac par dépit ou parce que l'on n'a pas encore défini son orientation. En effet, les formations délivrées en universités obligent à fournir beaucoup de travail personnel dès la première année. Les étudiants devront donc savoir travailler de façon autonome, être organisés et avoir un début de projet professionnel.

Comment se déroule la scolarité en universités ?

Depuis la réforme LMD ( Licence, Master, Doctorat), la scolarité en université s'organise en trois cycles. La licence dans un premier temps propose un enseignement en trois années des fondamentaux de la filière choisie. Puis, dans un deuxième temps, les étudiants devront choisir le master qui déterminera en deux années leur spécialisation. Afin d'étayer leur CV et de se professionnaliser, les élèves seront également tenus de réaliser plusieurs stages en entreprises. Ils pourront également bénéficier du statut Erasmus et partir en échange dans une des universités partenaires de leur universités. Enfin, pour les plus courageux, il est possible de poursuivre ses études jusqu'au doctorat et de faire ainsi huit années d'études après le baccalauréat. Les étudiants devront alors soutenir une thèse pour espérer être diplômés.

Quelle est la charge de travail en universités ?

Il faut se méfier des préjugés. Bien que l'emploi du temps en université est allégé, la charge de travail personnel n'en est pas moins importante. En effet, les amphis ne sont pas obligatoires, et comme les promotions sont très chargées, les professeurs ne peuvent surveiller individuellement chaque élève. Donc si un étudiant se laisse aller et ne s 'implique pas suffisamment, il aura de forte chances d'échouer dès la première année. Ainsi, si la sélection à l'entrée est quasiment inexistante, elle se fait naturellement tout le long de la scolarité. Nombreux sont les étudiants qui abandonnent en cours de parcours. En outre, il existe une sélection parfois assez dure pour entrer en master, notamment pour les plus prestigieux, et seuls les élèves qui auront un excellent dossier et qui auront eu leurs précédentes années avec mentions pourront y accéder. Un travail régulier et personnel est donc nécessaire pour réussir sa scolarité en université. Toutefois, les Travaux Dirigés qui se font en effectifs réduits permettent aux élèves d'avoir un certain suivi de leur travail et d'être davantage encadrés. Ils pourront ainsi revoir avec leur professeur des passages du cours restés obscurs.

Quels sont les frais de scolarité en université ?

Les universités ont l'avantage de permettre à chacun de poursuivre ses études en payant des frais de scolarité très réduits, surtout en comparaison de ceux pratiqués en école de commerce. Il faudra compter environ 170 euros pour les années conduisant à la licence et environ 250 euros pour les années conduisant au grade de master. Toutefois, les boursiers de l'enseignement supérieur et même les boursiers à l'échelon 0 sont entièrement exemptés de ces frais de scolarité. Néanmoins, l'achat de nombreux livres de cours sera demandé aux étudiants mais ceux-ci pourront être trouvés d'occasion.


Rechercher une formation :